PDF Imprimer Envoyer

Jaca, viva espana !

Mercredi 26 juillet le soir

 

Chaque Tour a son étape de prédilection, celle qui lui donne sa personnalité, l’Allemagne, l’Angleterre par exemple. Incontestablement l’Espagne était l’objectif de cette édition et nous l’avons atteint dans des conditions idéales et inattendues car la météo des jours précédents était besogneuse…

 

Les conditions de survol des Pyrénées ont été parfaites. Nous sommes partis vers 9h d’Aire-sur-l’Adoure avec relativement peu de vent, une couche nuageuse peu formée jusqu’à Pau et ensuite du pur bonheur sans nuage avec une visibilité extraordinaire et très peu de turbulences. Il fallait monter à environ 3000 mètres et suivre après Oloron-Sainte-Marie un axe plein Sud en direction du col du Somport avec autour le Pic du Midi d’Ossau, le Pic d’Anie à 2500 mètres. Puis derrière, une douce décente serine vers l’Espagne et la ville de Jaca. On est immédiatement frappé par l’aridité du paysage de ce côté des Pyrénées. L’approche sur l’aérodrome de Santa Cilia de Jaca s’est faite tranquillement. Nous étions accompagnés de quelques vautours qui sont impressionnants et potentiellement dangereux même si la plupart du temps, ils plongent en entendant les machines.

 

Les clubs locaux, l’aéroclub national, la Fédération ULM espagnole, les élus de Jaca avaient particulièrement soigné notre arrivée et on a senti, malgré la journée de décalage que cette venue était importante pour le Tour mais aussi pour les espagnols passionnés d’aviation, impressionnés par la diversité de nos machines et ce cadre réglementaire qui nous laisse tant de liberté.

 

Des navettes vers la superbe vieille ville ont été organisées et nous avons été très officiellement reçus à la Mairie. De mémoire de Tour ULM jamais nous n’avions été invités de la sorte. C’est une étape qui restera dans les mémoires et il est très rare de découvrir le vol en montagne dans de telles conditions.

 

Un fort vent d’ouest local s’est levé dans l’après-midi, il est tombé ce soir et nous partirons tôt demain matin pour profiter des meilleures conditions pour une navigation qui s’annonce magnifique vers Rion-des-Landes en remontant toute la Côte après le passage de la montagne. Ce soir paëlla!

 

Sébastien Perrot

 

alt

Le ciel au départ d'Aire-sur-l'Adoure

 

alt

La ville de Pau

alt

Toujours la ville de Pau

 

alt

On passe au dessus de la couche au niveau d'Oloron Sainte Marie

 

alt

La vallée d'Aspe

 

alt

 

alt

 

alt

La station le Somport-Candachu

 

alt

L'Espagne

 

alt

8700 pieds d'altitude

 

alt

La ville de Jaca

 

alt

 

 

alt

 Pointage à l'arrivée

alt

Vautour au dessus des pistes

 

alt

 

alt

 

alt

 

alt

 

alt

La réception donnée par le maire de Jaca

 

alt

 

alt

L'Eglise de Jaca

 

alt